• Bienvenu sur mon blog


    Bonne et heureuse année pour 2014


    Quel temps fera t'il ?

    Retrouvez tout les Compte Rendu en ligne

    ICI

    Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d 
images simple et gratuit

    Blog de Patrick SERRET   "alias Belu"


    60 années de plongée souterraine en Ardèche

     

    Les débutants ou plongeurs qui se sentiraient une vocation d'explorateurs à la lecture de ces pages doivent prendre contact avec le Comité Départemental de spéléologie de l'Ardèche Les Blaches 07120 CHAUZON Email : cds07@wanadoo.fr ou avec la FFS Fédération Française de Spéléologie 21 Rue Delandine 69004 Lyon, qui leur indiquera les stages de plongée souterraine ou les clubs spéléologie de leur région ou ils trouveront encadrement et expérience. Vous pouvez également contactez la FFESSM Fédération Française d'Etudes et de Sport Sous Marins 


    Les SITE DE PLONGÉE SOUTERRAINE en ARDECHE



    BOISSIN (Fontaine de)
     
     


     

    DECOUVERTE D'UNE NOUVELLE GROTTE ORNEE

    (Reportage de 2'46 du dimanche 27 mai 2012)

    Reportage FR3

    Reportage de Bérengère Bourgeot et de Nicolas Ferro

    746

    L'Ardèche recèle bien des trésors, notamment préhistoriques. Le département compte plus de 2000 grottes parmi lesquelles seulement deux ont révélée des peintures rupestres. Une 3ème grotte ornée vient d?être mise au jour par des spéléologues.

    Le Gouffre Emilie évoquer dans le Salon noir (france culture)


    http://www.stopaugazdeschiste07.org

    Vous pensez vraiement que vous n'etes pas concerner !

    Nouvelle vidéo

    Alors ce cite appartiendra au temps ou ont pouvais encore plonger et explorer des sources non polluer...

      Bonjour,

    En temps que géologue, je souhaitais simplement rebondir sur un mail d'il y a quelques temps déjà et qui mentionnait les gaz de schistes.

    Qu'il soit bien clair que je ne suis pas spécialiste d'exploration/exploitation pétrolière et gazière, mais possède tout de même une formation générale en géologie couvrant ces aspects.
    Pour ceux qui ne seraient pas familier avec la chose, en voici une illustration :

    Le forage de droite représente une extraction de gaz naturel conventionnelle alors que celui de gauche représente (plutôt mal) le principe de l'exploitation des gaz (et pétroles soit dit en passant) de schistes. Il s'agit donc, pour ce dernier de creuser jusqu'à la roche réservoir verticalement, puis horizontalement sur ~1km. Ensuite, à l'inverse d'un réservoir conventionnel où la porosité est plus grande, il faut littéralement aller chercher les hydrocarbures, d'une part en faisant de la place par fracturation hydraulique et injection de sable et, d'autre part, en injectant des "détergents" (pour faire simple) afin de "détacher" les hydrocarbures de la roche (une image ultra simpliste : vous faites presque la même chose quand vous nettoyez du gras sur une casserole avec du savon).
    Ainsi, chaque épisode de fracturation (au cours de la vie d'un forage, il y en a évidemment plusieurs pour augmenter le taux de récupération) c'est plusieurs millions de litres d'eau injectés avec les nombreuses espèces chimiques que je regroupais sous le terme de détergents plus haut et qui comprennent en fait tout un tas de chose : acide pour dissoudre les boues de forage, lubrifiant, agent anti-corrosion, réducteur d’oxygène etc. Il y en aurait au total un bonne centaine identifiable et couvert par le secret industriel pour la plupart. Une partie de l'eau (max 50%) est récupérée.
    Le principal problème qui pourrait éventuellement, et vue de ma fenêtre, se poser pour un spéléologue est le suivant : il est très délicat voir impossible de calculer la propagation d'une fracture aussi bien dans l'espace que dans le temps. Les USA et leurs 500.000 puits à gaz de schiste ont quelques beaux exemples de puits privés d'eau potable, de rivières etc. pollués par les produits d'hydrofracturation ou par le gaz naturel lui même (voir par exemple le fameux film Gasland, qui ne montre qu'un côté des choses mais qui le montre bien, je crois).

    Tous ceci pour en conclure que si cette ressource était utilisée et cette technique appliquée dans le Sud Est, il y a quelques chances que les plongées à Bourg Saint Andéol nécessitent un jour une tenue HAZMAT.
    Vous trouverez, ci-joint,  la carte des concessions d'exploration en France.

    J'espère ne pas sortir du cadre d'utilisation de cette liste et n'embêter personne.

    Cordialement,
    							-- 
    Karim Malamoud
    PhD candidate
    ISTerre, Grenoble, France
    http://isterre.fr/spip.php?page=auteur&id_auteur=272 

    Le forum sur la perte de la balise.

     

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :