• http://ardeche1001siphons.kazeo.com

     

     

    Event des CASCADES

    Commune de Saint Alban Auriolles - Ardèche

     X = 0753,693   Y = 1938?248   z = 143

    Développement :  Environ 70m / -9,80m

    Mise à jour en cours...


    SOUS RUBRIQUE

    - Carte géologique

    - Compte rendu d'exploration

    - Diaporama : L' aventure / 3éme Pompage

    - Vidéo :  La crue / 1er Pompage  / Siphon aval


    SITUATION

    De St Alban Auriolles, prendre la direction de Chandolas (D208). Après 2 Km, bifurquerez sur la droite, vers Joyeuse (D246). La route plus étroite serpente dans un petit vallon. Après le passage d'un pont, prendre à droite une piste en direction de la réserve de chasse de bourbouillet, franchir un gaie et prendre a gauche devant l'entrée du Park (ne pas pénétrer a l'intérieure) longer la cloture, franchir un segond gaie, puis attacher la monter jusque sur le plateau, prendre le chemin a gauche (remettre le fil électrique après le passage) suivre le chemin sur ....m, prendre a gauche une piste qui s'enfonce sous les arbres, jusqu'à arriver en bordure de massif.

    Laisser le véhicule, et descendre dans la combe, l'Event souvre a mi hauteur en rive gauche au niveau d'une barre rocheuse sous le gros chêne. (visible depuis la monter depuis le long du grillage)


    HISTORIQUE

    le 17 Mai 2008, Patrick Serret avais déjà repérais quelle que année auparavant cette source temporaire, lors d'une nouvelle mise en charge, il là retrouve et localise au GPS le point d'émergence temporaire (faille de quelques cm) .

    Des le lendemain il s'attaque a la désobtruction du puit naturelle complétement colmaté...

    Assister et aider par Eric et Yann Gélineau durant deux mois ils vident le puits sceaux par sceaux, pour atteindre fin Juin le niveau de l'eau a -8m

    Durant l'été 2008, le niveau du siphon ne varis que de 1m, aider de Osvald Macles et des Suisses Maxime DeGianpétro et de Magrit Holt, les gros blocs sont remonter, afin de permettre une désobstruction subaquatique faute de condition hydrologique défavorable celle-ci n'aboutira pas.

    En Septembre 2008, Remy Helk apporte son soutien et son expérience et nous décidons délargir la faille Amont. Durant un mois les sceances de forages se succéderons les une derières les autres, le font de la faille et atteint le 21 septembre et livre une diaclase recoupant une circulation souterrainne temporaire.

    Arret sur perte aval impénétrable et siphon amont a revoir, Un départ au fond de la salle au dessus du siphon reste a revoir !

    En même temps l'Association Païolive réalise des mesure de conductivité et de température.

    Le 21 Décembre 2008, Maxime Degianpétro, Magrit Holt et Patrick Serret, élargissent l'accés au siphon amont,  et réalise une petite coloration m'étant en évidence les deux orifices au bout de 2mn.

    Le 23 Décembre 2008, Patrick Serret aider des Suisses, élargis la vasque du siphon amont et réalise une première plonger de reconnaissance. Une voute mouillante et franchis, arret sur une étroiture subaquatique a revoir !

    Le 07 Mars 2009, Patrick Serret réalise une plateforme 50cm au dessus du siphon en vue de poursuivre la désobstruction subaquatique.

    Le 14 Mars 2009, Patrick Serret plonge le siphon amont : arret au depart d'un boyau a revoir !...

    Le 8 Mai 2009, Magrit Holh assister de Maxime Degianpétro et Patrick Serret poursuit l'explos du siphon sur 5m pour s'arreter devant un gros gours qui barre le boyau a la profondeur de -1m.

    Le 10 Mai Patrick Serret topographie les deux cavité, pour un total de 56m -10m (jusqu'au siphon)

    Le 7 Octobre 2009, Patrick Serret aider de ces amis Suisses Maxime et Magrit mette en oeuvre le pompage du siphon amont, malheureusement 3h plus tard la pompe rend l'ame !

    Mais le niveau d'eau baisser par pompage et aider d'une secherresse exceptionnelle de 5 mois sans pluie leur permet d'entre voir au fond du puits aval la galerie horizontal malheureusement celle-ci est complétement obstruer par des galets.

    Un courant d'air aspirant et remarquer.

    Le 9 Avril 2010, Georg Stauch (D) aider de Maxime Degianpetro, Magrit Hohl et Patrick Serret désobstrue le gours noyer dans le boyau terminal, mais par faute de visibiliter il ne peut poursuivre l'exploration...

    Le 21 Juin 2010, Laurent Chalvet aider de Manu Tessane, Damien Vignols et Patrick Serret, plonge le siphon afin de revoir le terminus !

    profitant du travail de désobstruction il franchis le gours sans encombre et fait surface 10m plus loin dans une cheminée remontante. Arret sur escalade de 4m parcouru par un actif !

    Le 24 Juillet, Magrit Holh aider de Maxime et de patrick plonge le siphon amont pour le filmer.

    Le 25 Juillet 2010, Les mêmes personnes mettent en place a la base du puits Macdo un gours artificielle pour le pompage a venir...

    Le 29 Juillet 2010, Maxime Degianpetro (CH), Magrit Holh (CH), Michel Rosa, Sylvane Lucote et Patrick Serret mette en oeuvre un deuxième pompage : Deux pompe de 40m3 sont installer en relais afin de vider le siphon mais au bout de 45mn le groupe electrogéne chauffe et le pompage et abandonner... le niveau sera baisser comme lors du premier pompage soit environ 1m.

    Le 04 Aout 2010, Les mêmes personnes retentent pour la troisième fois le pompage de ce siphon, cette fois chaques pompe dispose de son propre groupe electrognéne et de son propre cable. Le siphon est vider en 3h (soit environ 100m3) mais en remontant le siphon le gros gours dans le boyau constitue un barrage important et il doit etre détruit...

    Le pompage doit etre reprit pour vider une nouvelle fois le point bas... quelle que minutes plus tard toute l'équipent se retrouve a la base du Puits remontant...

    Le 5 Aout 2010, Maxime, Michel et Patrick réalise l'escalade ( une etroiture doit etre elargie afin de permettre d'arriver en haut de celle-ci, malheureusement une nouvelle galerie en forme de T etroite et déchiqueter arret nos explorateur.


    RESEAUX

    Deux orifices distant de 2m l'un de l'autres fonctionnant indépendament !

     

    Aval :

    Le puit naturelle, donne sur un siphon 8m plus bas complétement obstruer, recoupant une circulation souterrainne temporaire !

    L'amorce du voute laisse penser a une suite horizontal !!!

     

    Amont :

    L'emmergence temporaire et un faille de quelques cm pour plusieurs métres de long, elle donne accés a un petit actif  temporaire situer a 8m de profondeur, l'aval et complétement obstruer, d'ou le refoulement lors des crues (celle-ci peut etre rapide pour l'avoir vécu et filmer !), l'amont donne sur un siphon au depart étroit sous un gros blocs qui obstrue empartie la vasque,

    Passer le blocs on se retour sous celui-ci dans un poche d'air qui permet de finir de s'équiper, le départ du siphon se fais au font sous 1m d'eau. on progresse pour se retrouvez dans une galerie noyer au point bas -3, au font, sur la gauche  en remontant on trouve le départ du boyau , un gours de calcite a du etre désobstruer pour en poursuivre l'exploration et déboucher a la base d'un double puits remontant (cheminée). La suite se situe 6m plus haut d'ou arrive l'actif du reseau.

    Malheureusement une galerie en forme de T etroitr et déchiquetter n'a pas put etre explorer.

    Une désobstruction au fond de la salle au dessus du siphon a était tenter puis abandonné.


    REMARQUE

    Reseau sensible au crue, mise en charge rapide !

    A noter que la Source du Jawi situer 50m plus bas n'est pas l'exutoire de l'actif de la Cascades, les observations,  la coloration est les mesure de conductivité l'on prouver, certaiment connecter plus en amont de l'Event.

    PS : Lors du pompage qui permis l'exploration de la cheminée le siphon avais remontez de 50cm en 12h.


    Mise à jour le : 5 Aout 2010


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique