• Extrait de l'ancien forum de Plongésout.

    Forum plongé souterraine

    Auteur

    Titre: FONTAINE de BOISSIN, l'aventure continue

    Date

    F. TOURTELIER (GEK)

    <br> <br>Explorée en 1980 par J.C. CHOUQUET et P.PENEZ, et en 1984 par ce dernier, cette cavité délaissée depuis, <br>est reprise par P. LALANDE(individuel) et F. TOURTELIER(G.E.K.) . Les explorations, à l'époque s'étaient <br> arrêtés devant un "superbe" siphon 7 comme le disait P.PENEZ! <br>Cette cavité s'ouvre en rive gauche 5 mètres environ au-dessus du lit de la rivière du GRANZON, non loin <br>de la FONTAINE de VEDEL, environ 500 mètres en aval. Elle est située sur la commune de CHASSAGNES en <br>ARDECHE (X :7744.33, Y :233.68, Z :180). <br>C'est en fait une succession de siphons, dont seule le siphon 1 présente vraiment l'obstacle principal de <br>ce réseau. On débute depuis l'entrée par une galerie exondée longue de 8O mètres, à l'allure assez déchiquetée <br>et de dimensions intimes, comme la plupart du réseau. Viens ensuite le S1. Celui-ci débute par un conduit assez <br> propre de dimensions modestes (2x2), dont le sol est tapis de graviers grossiers. La suite est assez tourmentée <br> jusqu'à un passage entre les blocs où il faut décapeler le bi. Nous sommes alors à la profondeur de 8 mètres et <br> à environ 80 mètres dans le siphon 1. La suite n 'est pas compliquée, après un passage bas a -11 mètres <br>(point le plus bas du siphon 1), la galerie remonte, toujours aussi tourmentée, en pente douce pour se terminé <br>dans une diaclase inclinée à 45° avant de crever la surface. Le siphon 2 se trouve 5 mètres plus loin, séparé <br>par un gros bloc formant un passage étroit en hauteur. Les siphons qui suivent ne sont que de simples formalités. <br>Le siphon 2 ne mesure qu'une quinzaine de mètres pour une profondeur de 4 mètres suivit d'une courte galerie <br>exondée longue de 10 mètres avant de tomber sur le siphon 3 (15m ;-3), le siphon 4 (12m ;-3m), 15 mètres de galerie <br>exondée , le siphon 5 (15m ;-4m) avec une étroiture dans du gravier qu'il faut déblayé à chaque passage, environ <br>15 mètres de galerie avant de tomber sur le siphon 6 (5m ;-1.5m), qui selon les période de l'année ne constitue <br>qu'une voûte mouillante. A peu prés 80 mètres de galerie méandriforme font suite jusqu'au siphon 7. Celui-ci est <br>différent des autres de part ses dimensions. En effet les six premiers siphons, en moyenne n'excèdent pas 2m2 de section . <br> <br>Le 01/02/03 : <br>Prospection dans la vallée du Granzon et repérage de l'entrée par B. JARRY(S.C.AUBENAS) et F.TOURTELIER(G.E.K.). <br>Ce jour-là, la cavité était en crue. <br> <br>Le 21/03/03 : <br>Reconnaissance le soir en descendant du boulot de F. TOURTELIER jusqu'au S7 en BI 4 litres. <br>TPST : 3h00 <br> <br>Le 06/04/03 : <br>En allant au boulot, réalisation de la topo, de l'entrée jusqu'au S1 de F. TOURTELIER. <br>TPST : 2h00 <br> <br>Le 06/06/03 : <br>Exploration de P. LALANDE(individuel) et F. TOURTELIER(G.E.K.) du S7 et au-delà. <br>La vasque du S7 fait 3X2 et elle est jonchée de graviers qui viennent sensiblement rejoindre le plafond. La galerie <br>quand à elle change de direction tous les 3 à 4 mètres et ses dimension avoisinent les 2X1.5. Au bout de 40 mètres <br>et un passage à -5, la galerie émerge et laisse place à une belle galerie aux dimensions similaires. Un actif se <br>remonte (1 litre /seconde), et en rive gauche une galerie se poursuit. Si l'on remonte l'actif, un petit ressaut <br>sur une coulée de calcite se remonte sur environ 5 mètres pour tomber dans une fracture perpendiculaire où les blocs <br>s'enchevêtrent. Dans cette diaclase haute de 3 à 5 mètres environ, Il faut trouver les bons passages, tantôt en haut, <br>tantôt en bas pour finir en amont comme en aval sur des coulées de calcite parsemées d'argile et qui barrent le passage. <br>L'actif lui, poursuit son chemin. <br>Revenons à la galerie en rive gauche. <br>Celle-ci, au bout de quelque mètres fait place à un réseau principal et un réseau sous-jacent. Ce dernier est assez <br>aquatique puisque c 'est en fait une succession de voûtes mouillantes. Les dimensions restent toujours assez intimes, <br>environ 1.3 m. à 1.5 m. de large pour autant de haut , voir moins selon les endroits. <br>Après plusieurs voûtes, le 8ème siphon est là ! <br>En revenant en arrière, on arrive a un carrefour qui retombe dans la galerie principale. Nous sommes alors dans une <br>conduite forcée de 1.2 m. de diamètre. <br>Le siphon 7 prend le nom de "siphon G.E.K. HILL" et le réseau post S7 "réseau MARGOT". <br>260 mètres de galerie sont découverte. <br>TPST: 6h00 <br>Matèriel: 1X6 litres et 2X4 litres par plongeur. <br> <br>Le 13/07/03: <br>Exploration de F. TOURTELIER du S8 et au-delà. <br>Le S8 ressemble au S7 mais ne mesure que 15 mètres de long pour un profondeur de 2 mètres. <br>Il sort dans une galerie rectiligne assez basse qui mesure une vingtaine de mètres de long pour arriver sur un carrefour <br>d' où part une galerie perpendiculaire en rive gauche. <br>En fait, ce carrefour est l'une des extrémités où s'étaient arrêté P. LALANDE et F.TOURTELIER dans la fameuse fracture <br>perpendiculaire. On devine la galerie à travers les coulées. <br>La galerie qui suit en rive gauche, est la galerie principale, elle reprend des dimensions assez étroites et les voûtes <br>mouillantes qui suivent de plus en plus étroites et l'une d'elle se passe allongée sur un bloque, le visacorps le long du <br>plafond. <br>L'eau se souille au passage. Le S9 est là, les parois sont tapis d'une pellicule d'argile qui laisse juste le temps d'aperçevoir <br>la suite. <br>Le départ du S9 se fait dans une étroiture de gravier aux dimensions réduites, environ 0.7 m. de large pour autant de haut. <br>Le retour dans les voûtes moillantes, se fait à taton, idem pour les siphon 8 et 7. <br>Le siphon 8 prend le nom de "siphon HALL of FLEMME" et le réseau post S8 "réseau TRANX ZEN". <br>230 mètres de galerie sont découverte. <br>TPST:5h30 <br>Martèriel: 1X6 litres et 2X4 litres <br> <br>Le 14/07/03: <br>Réalisation de la topo du siphon 1 par F.TOURTELIER <br>TPST:2h30 <br>Matèriel: 2X9 litres. <br> <br> <br>Les explorations ont pu être réalisées grâce à la période exceptionnelle qui a sévit ces derniers mois. <br>La FONTAINE de BOISSIN se noie entièrement en période de crue. <br>Exploration et topo en cours. <br> <br> <br>Partipants: B. JARRY(S.C.AUBENAS), P.LALANDE(individuel), F.TOURTELIER(G.E.K.) <br>Remerciements: Au VIEUX PLONGEUR, société HYDROKARST. <br> <br>

    2003-08-16 20:32:18

    Xavier Méniscus

    Salut François <br> <br>Félicitation pour le Boussin, Nous étons allé jusqu'au S7 en Avril, Fréd Babier et moi, et pour David dans le tuyau de plombs, à coté, avec l'intantion d'y venir rapidement faire une explo. Mais le temps nous a manqué, étant sur beaucoup d'autre chose !!!!! <br> <br>Encore bravo à toute l'équipe, si tu peux me faire publier la topo, ça serait super <br> <br>Xavier

    2003-08-21 22:39:05

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :