• Extrait du forum de plongeesout 2011

     

    Un peu de première dans la Gard

    Chalvet Laurent » Dim 13 Fév 2011, 23:01

    Salut,

    Quelques nouvelles du front du Sud avec la résurgence de Font Saint Peyre sur la commune de Bessèges (30).
    Le préambule de cette exploration c'est fait lors d'un exercice pompage avec le SSF de l'équipe du Gard, dans une belle ambiance estivale. Les pompes n'arrivent pas à descendre le niveau du S1 (difficile de pomper toute l'eau d'un massif karstique), mais 150 m de galerie seront parcourus en courant pour ne pas louper l'apéro.

    Fin janvier 2011 acte deux :

    En ce dimanche, le propriétaire Rolland Fleury, Pascal Moinard et Cyril Bancilhon sont là pour me donner un coup de main. Nous discutons pas mal pendant que je me prépare, je rentre sous terre finalement qu’à midi avec un bon coup de main de Cyril pour le portage de ma seconde bouteille. Nous arrivons au premier lac, celui-ci à l’air de siphonner ou de passer tout juste en voûte mouillante. Un dernier salut à Cyril, bien impressionné par le départ d’un plongeur dans le siphon, il est vrai que cela ressemble un peu au grand saut vers l’inconnu.
    Pour ma part, après le lac que je n’ai précédemment connu que vide, je démarre le S1, mais cette fois-ci je pourrais y voir quelque chose, pas de pompe à trimbaler. L’eau est bien limpide devant moi et cela permet de bien visualiser les différentes étroitures. Le siphon est franchi en cinq minutes avec une consommation bien faible, 25 bars sur chaque bouteille, finalement j’aurai bien pu l’équiper pour effectuer une topographie une autre fois.
    A sa sortie, je commence à prendre mes marques pour la topographie et la photo. J’arrive dans la grande salle, effectue une escalade aisée sans continuation et repère une autre nécessitant une corde, cela n’a pas l’air transcendant. Ensuite je poursuis par la zone des surcreusements et tombe sur une galerie latérale que je n’avais pas vue l’été dernier. Celle-ci à l’air bien remplie d’argile, je parts avec tout le matos pour ne pas avoir à revenir pour ce petit morceau de développement. Ce n’est pas bien large et au bout de 25 mètres, je stoppe sur des remplissages d’argile et un tout petit passage à agrandir. Cette galerie est quand même intéressante car elle semble descente et un léger courant se fait sentir.

    Je reviens au carrefour et poursuis dans des galeries en forme de laminoir, très vite je suis à mon terminus, je le dépasse de quelques mètres et tombe sur un début de plan d’eau. Il n’est pas bien tôt et cela m’arrange bien car je me rapproche du moment de faire demi-tour. Quelques photos, puis je m’équipe pour scruter ce possible siphon, finalement, la voûte se redresse et la galerie se poursuit toujours avec des laisses d’eau, ce sera la galerie des petits lacs. Je progresse rapidement car les dimensions sont confortable : deux mètres de large et quatre mètres de haut. Le niveau d’eau est 30 cm ou de deux mètres, finalement je progresse de plus de 100 mètres, la distance me parait équivalent avec celle du S1 au début de ces petits lacs. Et comme je m’y attendais la galerie s’élargit et s’approfondit sous l’eau, me voilà devant le S2, une belle pente de gravier descend rapidement à environ 3 mètres et une petite lucarne donne sur du noir ! Sur le retour, je peaufine le fil dans le premier siphon, fait une nouvelle tentative en diaclase dans la zone des 80 mètres, un actif s’entend mais n’est pas beaucoup présent sous l’eau. C’est bien étroit et plein de sections pièges, j’abandonne de nouveau et continue vers la sortie de l’eau. A ma sortie de la galerie aérienne, je retrouve Pascal et Cyril qui m’ont chouchouté : repas, boissons, chaleur avec un petit feu et raconter les aventures post-siphon.

    Donc le programme est tout tracé pour la suite : topo S1, topo de la galerie des petits lacs et plongée du S2.

    Remerciement : à Mr Rolland Fleury le propriétaire des lieux qui nous accueille toujours très bien et permet la poursuite des explorations dans cette cavité de Bessèges. Merci à Pascal et Cyril pour le coup de main et les petites collations bien agréables en plein mois de janvier. En dernier un merci à Belu pour le soutien dans mes explorations Gardoises où Ardéchoises.

    Laurent C.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :