•  

     


    <xml><w:worddocument><w:punctuationkerning><w:validateagainstschemas><w:compatibility><w:breakwrappedtables><w:snaptogridincell> </w:snaptogridincell></w:breakwrappedtables></w:compatibility></w:validateagainstschemas></w:punctuationkerning></w:worddocument></xml>

    <xml><w:worddocument><w:punctuationkerning><w:validateagainstschemas><w:compatibility><w:breakwrappedtables><w:snaptogridincell> </w:snaptogridincell></w:breakwrappedtables></w:compatibility></w:validateagainstschemas></w:punctuationkerning></w:worddocument></xml>

    Grotte des Celtes

    Commune de St Reméze - Ardèche

    X : 0768,474     Y : 3232,086     Z : 208m

    Développement topographier :  186,97 m + 10m dans le S2

    (dont   18 m noyés)


    Dénivellation :  19m (+14/-5)

    <xml><w:worddocument><w:punctuationkerning><w:validateagainstschemas><w:compatibility><w:breakwrappedtables><w:snaptogridincell></w:snaptogridincell></w:breakwrappedtables></w:compatibility></w:validateagainstschemas></w:punctuationkerning></w:worddocument></xml>

     


    SOUS RUBRIQUE


    - Diaporama : Pompage 2011  - Plonger du S2  -
    - Carte : IGN - Géologique - Cadastre
    - Récit d'exploration : Pompage 2011  - Plonger du S2  -

    SITUATION : Mr et Mme Thevenein : 04 75 38 66 53

    A la demande du Propriétaire l'accées a la grotte ne sera pas communiquer (propriété privée)


    HISTORIQUE :

    Connue depuis longtemps jusqu'a la laisse d'eau impénétrable. (Captage)

    1933, Maurice Brun (date gravé au dessus de la laisse d'eau)

    19.., Breton et Chaze, remarque une petite étroiture au dessus de la laisse d'eau, le dimanche suivant avec Morand il ouvre la petite galerie au dessus du siphon impénétrable.

    1999, le MASC ouvre un passage au fond de cette galerie et débouche dans la grande salle qui porte se nom, il léve la topographie et réalise une description de la cavité après avoir réaliser les divers escalades dans cette salle.

    Le 11 et 12 février 2011, Un groupe de 12 personnes : mette en oeuvre le pompage du siphon terminal et le franchise..., il explore la salle du bain de boue et s'arret sur un S2 qui sera reconnu en apnée le lendemain. Arret sur siphon plongeant de belle dimension !

    Le 11/12/2011 Deux plongeurs (Manu T. et Damien V.) assister d'un publics varier (femme, enfants, chien, ami spélèo) franchisent le S1 afin de reconnaitre le siphon terminal, seul Manu tentera de plonger le S2 mais au bout de 10m il ne trouve qu'une diaclase etroite et boueuse.


    EXPLORATION :

    Beau porche d'entré de 2m X 1,70m pour 7m de long, un ressaut possitife de 1m, suivit d'un passage bas de 0,80m x 0,50m donne dans une galerie de 1m x 0,80m sur 40m légérement descendante, jusqu'à un nouveau passage etroit, la galerie devient plus confortable 2m x2m longueur 15m jusqu'à la laisse d'eau impénétrable (Captage).

    Une escalade de 2m, suivit d'une courte galerie et d'un passage bas en paroie de droite permet d'atteindre la salle du MASC (15mx7m h:10m) malgré les divers départ aucune suite n'a put etre trouver par la ! (3 escalades)

    Il faut chercher la suite au fond de la salle dans une boyau descendant donnant sur le siphon1 : 8m - 1,50m (avec une etroiture dans la boue dans le point bas), la petite galerie débouche au bas d'un talus d'argile parcouru par un actif, constituant le debut de la grande salle du bain de boue (13m x 4m h: 5m), il faut chercher la suite en haut du talus, une lucarne permet de trouver une diaclase perpendiculaire a la salle, celle-ci redescendant jusqu'à la rivièere que l'on remonte sur 4m pour buter sur le S2 (2m X 2m eau limpide et profonde !) Malheureusement celui-ci se termine sur une diaclase etroite et boueuse, après 10m de plongé


    ÉQUIPEMENT

    Aucun matériel jusque dans la salle du MASC


    REAMARQUES

    La grotte et sencible au crue (mise en charge total du reseau)

    Prévoir un bout de corde pour les talus d'argile dans la salle du bain de boue.

    Prévoir la mise en place d'un spit au départ du siphon pour fixer le fil d'ariane (voir pour mettre une corde pour la sortie du siphon)

    Présence légére de C0² dans la salle du bain de boue


    KARSTOLOGIE

     


    ARCHÉOLOGIE<xml style="font-family: Times New Roman,Times,serif;"><w:worddocument><w:punctuationkerning><w:validateagainstschemas><w:compatibility><w:breakwrappedtables><w:snaptogridincell></w:snaptogridincell></w:breakwrappedtables></w:compatibility></w:validateagainstschemas></w:punctuationkerning></w:worddocument></xml>

    <xml style="font-family: Times New Roman,Times,serif;"><w:worddocument><w:punctuationkerning><w:validateagainstschemas><w:compatibility><w:breakwrappedtables><w:snaptogridincell>Neant
    </w:snaptogridincell></w:breakwrappedtables></w:compatibility></w:validateagainstschemas></w:punctuationkerning></w:worddocument></xml>


    HYDROLOGIE

    Cette petite source temporaire, recoupe une circulation perenne.


    Mise à jour le : 24/12/2011 par Patrick Serret

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique