• Bonne et heureuse année pour 2014


    Quel temps fera t'il ?

    Retrouvez tout les Compte Rendu en ligne

    ICI

    Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d 
images simple et gratuit

    Blog de Patrick SERRET   "alias Belu"


    60 années de plongée souterraine en Ardèche

     

    Les débutants ou plongeurs qui se sentiraient une vocation d'explorateurs à la lecture de ces pages doivent prendre contact avec le Comité Départemental de spéléologie de l'Ardèche Les Blaches 07120 CHAUZON Email : cds07@wanadoo.fr ou avec la FFS Fédération Française de Spéléologie 21 Rue Delandine 69004 Lyon, qui leur indiquera les stages de plongée souterraine ou les clubs spéléologie de leur région ou ils trouveront encadrement et expérience. Vous pouvez également contactez la FFESSM Fédération Française d'Etudes et de Sport Sous Marins 


    Les SITE DE PLONGÉE SOUTERRAINE en ARDECHE



    BOISSIN (Fontaine de)
     
     


     

    DECOUVERTE D'UNE NOUVELLE GROTTE ORNEE

    (Reportage de 2'46 du dimanche 27 mai 2012)

    Reportage FR3

    Reportage de Bérengère Bourgeot et de Nicolas Ferro

    746

    L'Ardèche recèle bien des trésors, notamment préhistoriques. Le département compte plus de 2000 grottes parmi lesquelles seulement deux ont révélée des peintures rupestres. Une 3ème grotte ornée vient d?être mise au jour par des spéléologues.

    Le Gouffre Emilie évoquer dans le Salon noir (france culture)


    http://www.stopaugazdeschiste07.org

    Vous pensez vraiement que vous n'etes pas concerner !

    Nouvelle vidéo

    Alors ce cite appartiendra au temps ou ont pouvais encore plonger et explorer des sources non polluer...

      Bonjour,

    En temps que géologue, je souhaitais simplement rebondir sur un mail d'il y a quelques temps déjà et qui mentionnait les gaz de schistes.

    Qu'il soit bien clair que je ne suis pas spécialiste d'exploration/exploitation pétrolière et gazière, mais possède tout de même une formation générale en géologie couvrant ces aspects.
    Pour ceux qui ne seraient pas familier avec la chose, en voici une illustration :

    Le forage de droite représente une extraction de gaz naturel conventionnelle alors que celui de gauche représente (plutôt mal) le principe de l'exploitation des gaz (et pétroles soit dit en passant) de schistes. Il s'agit donc, pour ce dernier de creuser jusqu'à la roche réservoir verticalement, puis horizontalement sur ~1km. Ensuite, à l'inverse d'un réservoir conventionnel où la porosité est plus grande, il faut littéralement aller chercher les hydrocarbures, d'une part en faisant de la place par fracturation hydraulique et injection de sable et, d'autre part, en injectant des "détergents" (pour faire simple) afin de "détacher" les hydrocarbures de la roche (une image ultra simpliste : vous faites presque la même chose quand vous nettoyez du gras sur une casserole avec du savon).
    Ainsi, chaque épisode de fracturation (au cours de la vie d'un forage, il y en a évidemment plusieurs pour augmenter le taux de récupération) c'est plusieurs millions de litres d'eau injectés avec les nombreuses espèces chimiques que je regroupais sous le terme de détergents plus haut et qui comprennent en fait tout un tas de chose : acide pour dissoudre les boues de forage, lubrifiant, agent anti-corrosion, réducteur d’oxygène etc. Il y en aurait au total un bonne centaine identifiable et couvert par le secret industriel pour la plupart. Une partie de l'eau (max 50%) est récupérée.
    Le principal problème qui pourrait éventuellement, et vue de ma fenêtre, se poser pour un spéléologue est le suivant : il est très délicat voir impossible de calculer la propagation d'une fracture aussi bien dans l'espace que dans le temps. Les USA et leurs 500.000 puits à gaz de schiste ont quelques beaux exemples de puits privés d'eau potable, de rivières etc. pollués par les produits d'hydrofracturation ou par le gaz naturel lui même (voir par exemple le fameux film Gasland, qui ne montre qu'un côté des choses mais qui le montre bien, je crois).

    Tous ceci pour en conclure que si cette ressource était utilisée et cette technique appliquée dans le Sud Est, il y a quelques chances que les plongées à Bourg Saint Andéol nécessitent un jour une tenue HAZMAT.
    Vous trouverez, ci-joint,  la carte des concessions d'exploration en France.

    J'espère ne pas sortir du cadre d'utilisation de cette liste et n'embêter personne.

    Cordialement,
    							-- 
    Karim Malamoud
    PhD candidate
    ISTerre, Grenoble, France
    http://isterre.fr/spip.php?page=auteur&id_auteur=272 

    Le forum sur la perte de la balise.

     

    votre commentaire
  • Coupe 3D


    votre commentaire
  • Se rendre sur la fiche technique de Puits Pelouse

    http://ardeche1001siphons.kazeo.com/Puits-Pelouse,r429908.html


    1 commentaire
  • http://ardeche1001siphons.kazeo.com

    Puits Pelouse / Qu'Es Aquo

     

    ou

     

     Fontaine Pelouse / Font Qu'Es Aquo

    Commune de Grospierres - Ardèche

     Puits Pelouse : X = 752.92   Y = 236.05   Z = 119m

    Font Qu'Es Aquo : X = 753,098    Y = 3236,490   Z = 133m

    PQs9 : X = 752,993   Y = 3236,578    Z = 140m (imp. ARVA = 4,5m)

    Développement :  +1320 m dont +950 m noyés.
    Dénivellation :  37m (-20 / +17)


    SOUS-RUBRIQUE

    - Cartes

    - Vidéo : Interview S10  - Repérage ARVA  -

    - Diaporama : Puits Pelouse  / Font Qu'Es Aquo (l'Aval)  / Font Qu'Es Aquo (l'Amont)

    - Récit d'exploration

    - Topographie


    SITUATION

    Puits Pelouse

    Au Nord-Est de Chandolas à 400m du village, en direction de Saint Alban Auriolles, (D.208) prendre le deuxième chemin à gauche sur 80m et laisser la voiture au niveau d'un départ de chemin etroit sur la droite entre deux portail. La résurgence se situe au carrefour des deux combes, 100m plus loin en contre-bas. Propriétaire M. Dalzon

    Font de Qu'Es Aquo :

    Du village de Chandolas prendre la direction de Saint Alban Auriolles (D.208) jusqu'au pont du hameau de la Roche, laissez la voiture sur le parhing après le pont au départ du chemin carrossable qui part a gauche du pont.

    Remontez le beau talweg qui passe devant la Grotte de la Renardière (pointer sur la carte IGN) continuez jusqu'au carrefour des combes, l'aven s'ouvre 20m devant juste derrière un muret (fermer par un panneau et des branche)

    Distance total depuis les voiture 450m.

    PQs9 :

    Bien qu'il ne s'agisse pas encore d'une cavité le PQs9 et une désobstruction se situant 4,50m au dessus de la cheminée d'équilibre au dessus du S9 (130m au NO du Qu'Es Aquo)um


    HISTORIQUE

    - 1969 : R. Lacroux plonge la vasque de Puits Pelouse jusqu'à -7m

    - Le  : F. Leguen franchis le S1 de Puits Pelouse (S1: 40m -12) et s'arrête devant le S.2.

    - Le 29/08/1980 : Le G.S.V des Vans, Chauvet, Legrand, Piedois, plongent les siphons 2 et 3, s' arrête après 70m de galerie sur un S4. de Puits Pelouse (celui-ci restera non plonger pendant 31ans)

    - Le 16/08/2008 JP Giangiordano découvre un petit trou (Font Qu'Es Aquo)

    - Le Lendemain accompagner de C.Haon, JC Leroy, JM.Millepieds, J.Tison et Valentin ils désobstru l'orifice entrée du Qu'Es Aquo et explore un puits de 6,50m obstruer au fond.

    Une nouvelle désobstruction a la base du P6,50m permet le franchissement d'une étroiture et recoupent une circulation souterraine temporaire. Arret sur siphon amont / aval.

    - Durant l'automne 2008, M.Agier et A.Chabanis plonge le Qu'Es Aquo et franchissent les siphons 1 Amont et Aval et s'arret sur de nouveau siphon en Amont et en Aval

    - Le 31 Janvier 2009, JP Giangiordano, C.Haon et M.Agier pompent le siphon amont du Qu'Es Aquo et équipent le R2m qui permet à M.Agier franchir ce siphon : arret sur nouveau siphon ! sur le retour il explore un départ en plafond et fait surface dans un exonder !

    Un petit film de JP Giangiordano retrace cette journée.

    - Le 18/06/2011, L. Chalvet accompagner de F.Chauvin, M. Fiorucci et P. Serret plonge le S2 aval du Qu'Es Aquo sur 85m arret à -7 sur autonomie.

    P. Serret et L. Chalvet réalise la topographie.

    - Le 26 Juin 2011, L. Chalvet acompagner de F. Chauvin, M. Allemand, C. Berard et P. Serret poursuit l'exploration du siphon aval et fait surface dans la belle vasque du S4 de Puits Pelouse la jonction vient d'etre réaliser 31ans plus tard après la plonger de JM Chauvet depuis Puits Pelouse.

    La topographie et réaliser en revenant

    - En fin de journée L. Chalvet assiter de F. Chauvin et P.Serret plonge Puits Pelouse et désobstrue l'étroiture et nettoye le S1 de tous ces fils d'ariane et cordes et progresse dans le S2 jusqu'à -10m

    - Le 3 Juillet 2011, Laurent Chalvet assister de Patrick Serret Plonge la fontaine Pelouse jusqu'au S4 et réalise la topographie au retour (Reste encore un deuxième fils en mauvais etat dans le S2)

    - Le 23 septembre 2011, Laurent Chalvet assiter de Patrick Serret, plonge l'amont du Qu' Es Aquo qui avais déjà était plonger par les ancienne explorateur (M. Agier et A. Chabanis) sans réelle information nous s'avons juste que les deux premier siphon ont etait  franchis. (arret sur nouveau siphon).

    Voici la configuration actuelle de la partie amont depuis Font Qu'Es Aquo :

    P6, R1, 16m de galerie, R3,5m, Lac puis siphon (S6 : 8m -1,5m) Escalade de 2m équiper d'une corde à noeuds, 10m de galerie, R3 Corde en place (S7:  deux branche : la branche au plafond segondaire : 30m arret sur exonder !

    La branche principal : 30m,  escalade de 3m en sortie de siphon (non actif lors de cette plonger prévoir la mise en place d'un bout de corde) 20m de galerie (S8 : 15m -2)  20m de galerie R2, V-M, 10m de galerie (Ont pense qu'il s'agit de dernier point atteint par le ou les explorateurs : P6 nécéssitant la mise en place d'une corde pour les prochaine exploration, (S9 : plonger sur 40m -9) explos en cours....

    TPST : 3h

    PS : ce qui nous porte une dévelloppement d'environ : 164m + 30m dans le S7 (topographie en cours)

    - Le 7 Octobre 2011, Laurent Chalvet accompagner de Damien Vignole, assiter en surface de Magrit Hohl, Maxime De Gianpetro et Patrick Serret réalise le repérage de la cheminée au dessus du S9 et poursuivent l'exploration ainsi que la topographie

    S9 = 110m -12, suivit de 80m d'exonder

    S10 = 90m -17 arret a -12 (exploration en cours...)

    Consommation : 1240 litres d’air

    TPST : 5 heures

    - En Janvier/Février 2012, Suite au repérage ARVA, Patrick Serret aidez de Fred Chauvin, Daniel Penez et de l'équipent des RAGAIE, consacre 4 scéance de désobstruction au PQs9 en pleine roche.

    - Le 12 Février 2012, Laurent Chalvet, Damien Vignols accompagner d'Isabelle Percoli, poursuivent l'exploration du S10 et s'arret dans une exonder complétement gazer occuper par une trémie qui marque le terme de cette exploration dans cette branche.

    sur le retour L. Chalvet explore l'exonder dans la branche latéral du S7 (reconnu par M. Agier le 31/01/2009) et s'arret sur un nouveau siphon !


    RESEAUX :

    Depuis Puits Pelouse :

    Une belle entrée de 3m de haut pour 1,50m de large donne sur 20m de Diaclase descendante avec gravier, R2m (1 echelle + 1 spit)

    S1:   40m  -12m (étroiture en décapeler), 20m de rivière (V-M).

    S2: 210m  -17m,  10m de galerie

    S3:   10m  -1m,   70m de galerie étroite

    S4: 237m -20, tobogan de 2m, escalade de 2m, tobogan de 5m, P4m (corde de 15m 2spits)

    S5: 25m -10m, escalade de 5m (echelle de 5m 2AN) 30m de galerie

    Bifurcation :

    A gauche : étroiture débouchant a la base du P6,50m du Font Qu'Es Aquo (2 gougon échelle de 10m)

    En face : 16m de galerie, R3,50m, Lac siphonnant

    S6: 8m -1,50m, escalade 2m, 10m de petite galerie, R3m (Corde + 1spit)

    S7: Deux branche :

    Branche du plafond : 36m de galerie noyer permet de faire surface, une cheminée remontant proche de la surface devrais faire l'objet d'un prochain repérage ARVA, arret sur nouveau siphon (Sd7)

    Branche principal : 35m -3, Cascade de 2m, petite galerie de 20m, Explos en cours arret sur siphon.

    S8 : 13m -2, 20m de galerie, R2, V-M, 10m de galerie, P6 (cheminée du 15m au dessus du siphon repérer a l'ARVA)

    S9 : 110m -12, suivit de 80m d'exonder (galerie, méandre, laminoire)

    S10 : 150m -17, Exonder très gazer (irespirable) occuper par une grosse trémie une méandre a bien était explorez avec bouteille en main mais n'a pas permis de schunter la trèmie qui marque l'arret des exploration de cette branche.


    HYDROLOGIE

    Nous avons réaliser divers mesure de conductivité dans les deux cavités :

    Font Qu'Es Aquo :

    Avril 2009 :  µ = 461 T° = 15°7

    Juin 2011 : µ = 474

    Puits Pelouse :

    Avril 2009 :  µ = 511 T° = 13°8

    Juin 2011 : µ = 534

    Juillet 2011 : µ = 521


    REMARQUE

    Réseaux sensible au crue.

    Présence de CO² dans les inter siphons


    Mise à jour le : 28 février 2012

     


    votre commentaire
  • Info de Jean Pierre Baudu

    Juin 2011

    Petite première en Ardeche dimanche 12 Juin

    Il y a 5 ans, presque jour pour jour, j’avais réussis à trouver un passage à 290m dans la branche découverte par F Badier. J’avais progressé de 20m en enchainant des passages étroits horizontaux et verticaux. J’avais débouché dans une galerie qui semblait tres grande avec amont aval.
    Cette galerie semble contourner la trémie terminale.

    Nous avons fait quelques tentatives pour plonger. Mais soit nous avions un niveau trop haut, soit il y avait un animal en décomposition en bas du puits.

    Enfin dimanche nous réalisons avec l’aide de Fabien Darne, Maryse, Catherine Baudu et Mowgli, la descente du matériel à -40m.

    Je pars pour l’amont avec un bi 10l, un bi 6l Nx40 et une 7l. Je suis en déstructuré, aucune bouteilles ne passe sur le dos à partir de 270m.

    Arrivé au terminus Badier, je laisse mon bi 10l et suite à un probleme de détendeur sur la 7l, je la laisse aussi.

    J’avais oublié que les passages étaient si étroit dans la zone -27m-22m. Déja avec le bi 6l, ca tape partout
    Je fixe mon fil à mon ancien terminus et continu. Je palme dans une galerie de 4x3m partant vers le nord avec une profondeur moyenne de 22m. J’ajoute 60m, arret sur autonomie, vue remontante de 3m, visi aller 10m.

    Le retour se fait en visi 20cm

    Terminus de la branche Badier 370m

    Mowgli, à replongée dans l’aval, a suivre

    JP baudu

    PS : La technique en ouvert à encore de bon jours devant elle dans ce type de cavité.


    votre commentaire